ARNOLD DE PARSCAU

Scénariste, réalisateur, chef opérateur et maintenant producteur, Arnold de Parscau (Ablations) s’est inspiré du roman à succès Martin Eden de Jack London, pour son nouveau film Une barque sur l’océan en salle le 26 août 2020. Il a transposé la folle ascension d’un jeune homme avide de culture et de reconnaissance dans un Bali vert et préservé, en somme : l’endroit idéal pour une lune de miel réussie. Martin s’appelle désormais Eka, et à défaut d’écrire des romans, compose avec habileté de la musique classique. Ce choc des cultures des classes sociales est toutefois identique, et met en exergue le prix à payer de la célébrité dans un contexte de création. Vaut-il mieux se satisfaire de composer dans l’anonymat, ou bien connaître le succès et l’apprécier seul ? Est-ce l’œuvre qui compte ou le fait d’être reconnu ? Rencontre avec Arnold de Parscau.

Un avis sur « ARNOLD DE PARSCAU »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :